Opens de Noël : les Avoinais à la fête…ou pas.

Dans l’open de Rouen, Arnaud termine à une très belle 11ème place avec 5 points talonné par son aïeul Kiki 13ème , 4.5 pts, et un prix de beauté à la ronde 6. Dans le 1er diagramme, les noirs viennent de jouer d6 (alternative à d5)

diag 1 (position après d6) Les commentaires sont de Christian…

Valette (2030)-Marie (2158)

0-0 0-0 9 c4 Cbd7 10 De2 Tc8 11 Tfd1 Tc7(avec transfert de le D en a8)

Je connais cette position.Le plan principal est de jouer e4 et on obtient un étau de Maroczy qui m’est peu familier,moi joueur de d4.Donc je voulais trouver un plan alternatif.

 12 a3 Da8 13 b4 Tfd8 14 Tdb1?! Cf8(les N attendent e4!) 15 a4 (?ordinateur -O,50 ?! humain)

 

 

diag 2

 

cxb4 16 a5 bxa5 17 Txa5 Cg6( tu joues e4 oui ou merde) 18 Tba1 Fc6 19 h4 !? (je chasse le cavalier et joue e4 enfin et j’enfonce les lignes) d5?!20 c5(c’était l’idée de laisser b4,un pion passé) Ce4 21 h5

 

diag 3

 

Cf8 22 Ce5 Fe8 (=) 23 Cxe4 dxe4 24 Fc2 Cd7?( les N autorisent l’échange de leur défenseur à tort) 25 Cxd7 (+0,80) Fxd7? 26 Dg4(1,80)

 

diag 4

 

f5 27 Dg3 Dc8 28 d5 +- Ff8 29 c6 (Fb3) Fe8 30 Txa7 Fd6 31 Fe5 (élimination du 2e défenseur)

 

diag 5

 

Fxe5 32 Dxe5(+6 ou 7 pour l’ordi) Txa7 33 Txa7 Ff7

 34 Fb3 (Tc7 gagne) exd5 35 h6 (De7 gagne) gxh6 36 Df6 Tf8 37 Txf7 abandon

 

diag 6

 

Bravo Christian…

 

A Tours, dans la famille De Tarade, je voudrais…François qui termine 7ème de l’open C avec 4 points, suivi de Loic 17ème avec 3 points (et quelque peu déçu de son tournoi) et du cadet Simon 23ème avec 1.5 pts.

Dans l’open A, votre chroniqueur termine 5ème, avec quelques belles sensations et le plaisir parfois d’embraser l’échiquier dans une poussée d’Adrénaline. Voir les diag.

Dans une pseudo catalane, les blancs décident de sacrifier la qualité pour un jeu dynamique et un roi dévêtu en ces temps froids (diag 1, position après 6. Cd5)

Guillo-1834-Mils 1701

Cxc4 ?! Cxc3 bxc3 Dd5! e4?! (Db3 égalisait) Dxe4+De2 Dxh1 Cd6+ Rd7 Cxf5 e6 Ce3 De4 Fg2 (les pièces blanches s’activent) Dg6 Cc4! (trop tentant) f6 Fh3 (les blancs perdront peut-être mais en tout cas ils s’éclatent) Tb1 (Allez on en rajoute une…) b5 ? joué sans doute un peu vite au vu du coup qui va suivre et qui profite des faiblesses du camp adverse.

 

(Diag 2, position après 17. b5)

d5!! Les blancs créent des menaces et s’apprêtent à éventrer définitivement le camp noir…mais c’était sans compter sur la défense héroïque de leur adversaire pour s’imposer seulement au 48ème coup…

 

Plus violent, encore, lors de la dernière ronde de l’open A, les blancs vont subir une attaque dévastatrice, âmes sensibles, s’abstenir…ou comment une Anglaise vire au cauchemar…

L’attaque démarre véritablement au diag 1 par la poussée d4,

Pille 1890-Hubert 1911

Cb5? Ca6 exd4 exd4 Cbxd4 Fc5! Cb3 Cb4, le début de la déroute...

 

diag 2 (position après 12. Cb4)

Db1?? Cd3+Rf1 Fb6 Cf4? Ff5! (meilleurs voeux !!) f3 Te8 Fh3 (le Père noël n’existe pas, même aux échecs) Te1+Rg2 Cxf4+gxf4 Te2+Rf1 Tf2+Re1 De7+ et les blancs jettent l’éponge avant le coup de grâce, une démonstration de Raphaël Hubert.

 

Position finale

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *